18h30, je sors du bureau. Je prends le chemin habituel pour rentrer chez moi quand je m'aperçois que ma voiture semble épouser tous les défauts de la route. Le moindre caillou la fait sursauter... Bizarre... Je stoppe alors mon véhicule sur le premier parking venu et constate  amèrement que la roue avant est à plat. Une énorme vis sortie d'on ne sait où s'y est plantée comme dans du beurre. Panique à bord, je n'ai jamais changé une roue de ma vie sauf il y a quelques années lorsque j'avais demandé à un ami de m'apprendre... on sait jamais. Et voilà, je suis devant cette roue, déprimée, angoissée en me demandant quoi faire…

Je rassemble alors ce qu’il me reste de raison et me précipite dans mon coffre pour sortir tout l’atiraille nécessaire, un cric, un boulon antivol, une galette…

Il fait chaud et je dégouline de sueur plus par stress cependant. Je me saisie de mon téléphone mobile pour appeler une amie, collègue de travail, mon joker à moi,    qui devrait passer dans les parages d’ici quelques minutes et lui explique le problème. Elle me dit qu’elle me rejoindra dès que possible.

Je positionne mon cric sans difficultés, étonnement... Dans quel sens mèje la manivelle ?? Pas très pratique ce truc. Je trouve l’astuce et commence à tourner, tourner, tourner. Ma jupe longue traine misérablement sur le goudron du parking. De grosses gouttes perlent sur mon frond pendant que la voiture s'élève doucement, trop doucement à mon gout. C'est alors qu’un passant, avec une belle chemise à fleur,  s’arrête.

- Besoin d’aide…

- Oh oui, c’est pas de refus

- Ah ben vous avez déjà fait le plus dur mais avez-vous desserré les boulons avant de monter la voiture ?

- Euh non… aïe…

- C’est pas grave, je vais vous aider

 

Il redescend la voiture jusqu’à ce que la roue touche le sol et me demande le boulon antivol. Tout ce travail pour rien pensais-je

- Le voilà dis-je, fière de l’avoir trouvé

-  Tiens c’est bizarre, ca ne marche pas

- Ah bon ? pourtant je suis sûre que c’est le bon

- Zut, apparemment il y a un cache métallique sur le boulon. Avez-vous une pince ?

- Euh non, j’ai pas d’outils dans ma voiture on peut peut-être essayer avec des clés ?

 

Rien à faire, le cache ne veut pas s’enlever. Entretemps mon amie est arrivée. Elle me regarde avec un grand sourire moqueur, l’air de dire « t’en loupe pas une toi ! T’es pas blonde pour rien ! ».  Je souris. C’est une boutade entre nous car elle sait qu’elle est souvent plus « blonde » que moi dans certains cas.

 

Le monsieur, les fleurs de sa chemises fânées après l'effort, est désolé et demande à ma collègue si elle n’a pas des outils. Elle non plus n’a pas cela dans sa voiture…

La chaleur est suffocante. C’est la canicule à Grenoble et j’apprécie d’avoir garé la voiture à l’ombre bien qu’il fasse plus de 35°.

Il s’avère impossible d’enlever ce cache boulon de malheur… C’est débile, un cache boulon antivol ? Mais pour quoi faire ? Pour faire joli ? pfff je maudis mon mécano qui l’a placé.

Le monsieur, les pétales de sa chemise frippés,  nous quitte, désolé ne n’avoir pas pu mieux faire. Je le remercie chaleureusement, range tout dans le coffre, boucle la voiture et repars avec mon amie qui, par chance, habite à 5 minutes de chez moi, laissant ma voiture sur place.

Le lendemain, je suis allée travailler avec la voiture de Blondinette qui n’a plus de permis (voir précédents messages). J’appelle mon garagiste en lui expliquant la situation. Il me dit qu’il envoie quelqu’un dans la matinée. A ma pause restaurant, je me rends sur les lieux et je trouve le « réparateur » en train de ranger. Il me dit que tout est ok sauf qu’il a du un peu forcer le coffre qui maintenant ne ferme plus… Grrrrrrrrr. Ce coffre de malheur qui ne s’est pas fermé pendant un an et qui depuis quelques mois, sans aucune intervention, s’était remis à fonctionner normalement… Et voilà qu’il me le démolit à nouveau. J’étais furax. Enfin, le principal est que je puisse récupérer ma voiture toujours grâce à  mon amie qui a bien voulu me ramener sur place.

Du coup, j’ai du faire changer les deux pneus avant… encore une belle facture de plus de 200 euros…  

J’ai dépensé plus en quelques jours pour cette voiture que ce qu’elle vaut en réalité c'est-à-dire 0 mais c'est ma titine...