homme-femme-2Je pense qu'il existe des différences fondamentales entre les hommes et les femmes. N'en déplaise à certains. De par ma grande expérience, je ne suis plus toute jeune, j'ai pu noter certains écarts dans notre fonctionnement. 
Les femmes sont capables de gérer plusieurs choses à la fois, peut-être par habitude lorsqu'elles ont des enfants. Tout doit se passer dans le moindre espace temps possible. Elles pensent donc à mettre la machine à laver en route car pendant le temps où la machine tourne elle peuvent mettre l'eau à chauffer et pendant que l'eau des pates ou des légumes chauffe, elles mettent les enfants au bain.  S'ils sont grands, elle retourne à la cuisine pour préparer le repas. Lorsqu'ils sont couchés elle peut étendre sa machine. Toutes ces minutes cumulées sont une méthode que les femmes appliquent sans se rendre compte qu'il s'agit de la méthode PERT. Je ne m'étendrais pas sur cette méthode qui permets de gérer les différentes tâches d'un projet en parallèle. Et ce qui est énervant c'est que ce sont souvent des hommes qui pondent des beaux discours sur la gestion du temps au travail. Il n'est pas utile de planifier une tâche qui vous prend quelques minutes et pourtant on nous demande de le faire. Et bien je ne le fais pas et quand j'ai cinq minutes j'effectue la tâche que j'ai noté sur un post'it... 

Une autre différence est que les femmes tranchent net pendant que les hommes déchirent. Je l'ai souvent constaté avec mes relations. Un homme dit rarement que c'est fini (sauf Hervé Villard dans Capri peut-être...). Il laisse la femme à ses pensées, à ses demandes en espérant que d'elle même elle tranchera une situation devenue insupportable car à sens unique. On dit que les femmes sont chiantes à toujours quémender mais c'est aussi parce qu'elles n'ont pas ce qu'elles attendent jusqu'au jour où elles tranchent car incomprises et ridiculisées. Et là, l'homme ne comprend pas... "je ne comprends pas, elle avait tout pour être heureuse...- sauf ce qu'elle te demandait parce que tu ne lui donnais plus...". Messieurs, soyez attentifs aux demandes de vos dames car un jour, à trop demander, elles se fertont servir par d'autres...

Il en existe bien d'autres peut-être liées à notre éducation judéo chrétienne où la femme est longtemps restée dans l'ombre de l'homme ou simplement lié à nos différences génétiques car si une différence physique est visible, il existe aussi une différence de pensée, de sensibilité, d'attention, de partage, de don de soi. Aujourd'hui, il est agréable de voir que des hommes ont compris et accepte la femme en tant que leur égale mais la route est encore longue.