09 juin 2006

Promotion pas canapé attendue !

Hier soir, petit coup de fil de W. Cela m'a fait très plaisir. Nous avons discuté de la formation que je souhaiterais entreprendre, "formacadre" avec mon entreprise. J'adore parler avec lui, il se met en colère à ma place quand je lui dis que mon responsable m'a dit que j'étais une peu .."vieille" pour attaquer une telle formation. Moi aussi ça m'a mise en colère mais intérieurement seulement. J'enfonce le clou petit à petit. Donc nous avons longuement parlé comme deux vrais amis, deux frères et soeurs....c'est pas... [Lire la suite]
Posté par Christine_ à 19:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 juin 2006

Agréable soirée

La journée fut à la fois agréable, angoissante, déprimante, surchargée et j'en passe. Ce fut une journée où j'ai dû passer par toutes les couleurs de l'arc en ciel. Ce matin je suis arrivée en retard au bureau à 9:15, embouteillages et stress. Ensuite j'ai lu mes mails professionnels comme je le fais chaque matin, rien d'exceptionnel. J'aurais aimé voir s'afficher le nom de W au milieu des mails reçus...mais rien, déception...En milieu de journée j'ai ressenti un stress profond, comme un abandon, une solitude terrible, sans que je ne... [Lire la suite]
Posté par Christine_ à 01:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 juin 2006

Lectures

En ce moment je dois reconnaître que tout va à peu près bien. Je n'ai pas de nouvelles de W depuis la semaine dernière. Je n'en prends plus ombrage et je vis ma vie, sans lui, en essayant de ne pas penser à lui plus que de raison. Un jour il va débarquer à nouveau avec un mail, une invitation à dîner ou autre chose, j'en serais très heureuse et puis nos vies reprendront leur cour. A notre dernière rencontre, il m'a offert trois livres de Borges (W est un passionné de livres). J'avoue que les deux premiers étaient assez spéciaux... [Lire la suite]
Posté par Christine_ à 22:29 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
03 juin 2006

Le petit vieux

Je suis sur la route au volant de ma voiture et j’écoute la radio. Je roule, tranquille, sur une nationale qui ne l’est pas moins. Un énorme bus roule devant moi. Au loin, sur le bord de la route j’aperçois un vieux monsieur courbé, un panier d’osier à la main, un pantalon en velours côtelé marron trop large pour lui, un béret sur la tête. Il regarde de chaque côté de la route mais ne semble pas oser traverser. Une nationale, c’est pas facile à traverser pour une personne âgée. Le bus l’aperçoit, frêne et s’arrête à sa hauteur. Je... [Lire la suite]
Posté par Christine_ à 00:30 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
01 juin 2006

Le journal de mon grand-père (survie)

La réponse au commentaire d' Alainx sur le précédent message se trouve dans le journal dont je copie à nouveau un extrait. En fait la tuberculose tuait beaucoup de personnes mêmes très jeunes. Pour la petite histoire concernant celle qui aurait du être la belle-soeur de mon grand-père je vous attends au bas du message, car c'est une très belle histoire, très triste aussi. " La maladie (tuberculose) de ma pauvre mère s’aggravait de plus en plus. Mon père avait des lopins de terre de mes aïeux. Il fut obligé de les... [Lire la suite]
Posté par Christine_ à 18:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
31 mai 2006

Le journal de mon grand-père (suite)

Nous avons essayé de respecter le style de mon grand père en restant le plus fidèle possible et en retenant en nous l'envie d'améliorer, de changer les tournures de phrases. Nous ne devions pas nous approprier le style, ce qui fut difficile quelquefois ;-). LES ORANGES AMERES (extraits) "Un jour, mon père et ma mère descendirent au village. Nous restions seuls avec ma sœur aînée qui avait 15 ans et c’est elle qui faisait office de mère.  Elle nous donna notre déjeuner et... [Lire la suite]
Posté par Christine_ à 11:16 - - Commentaires [8] - Permalien [#]

29 mai 2006

Le journal de mon grand-père

Mon grand-père, espagnol d'origine, naturalisé français dès son arrivée en France a écrit un journal que ma mère et moi avons essayé de traduire de l'Espagnol. Juste pour le plaisir, j'avais envie de citer ici quelques passages qui m'ont fait rire ou qui m'ont émue. Certains passages me rappelle Borges et son écriture. Comme si l'espagnol était une langue à part et dont la traduction reste particulière. J'ai  titré ce journal  "Les oranges amères". " Je suis né en 1893... [Lire la suite]
Posté par Christine_ à 23:27 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
29 mai 2006

Fête des Mères

La fête des Mères date de 1941, année à laquelle le Maréchal Pétain institue la « journée nationale des mères ». Super ! Heureusement je suis mère et j’ai aussi une maman ce qui fait de ce jour une fête familiale qui permet de réunir les trois générations (et oui…les filles, vous êtes OBLIGEES de participer). Sans cela, on essuie régulièrement des « chui avec mon copain, j’reste pas longtemps » ou « chui au régime.. » ou encore mille autre excuses qui font que mes filles se désistent souvent des repas de famille. Ben là non !... [Lire la suite]
Posté par Christine_ à 19:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 mai 2006

Petits problèmes et leçon de vie...

Un hôtel *** avec piscine intérieure, jacuzzi, hammam et sauna, il ne m'en fallait pas moins pour nettoyer toute la fatigue accumulée ces derniers temps. Aix Les Bains, ville d'eaux, ville tranquille par excellence où la vie se passe sur les terrasses des cafés en ville ou sur les bords du lac. Ces quelques jours avec ma fille aînée m'ont fait le plus grand bien. Nous avons profité de ces moments à nous deux pour discuter de nos préoccupations. Elle, de sa déception avec JC dont elle m'avait dit le plus grand bien et qui... [Lire la suite]
Posté par Christine_ à 00:39 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
25 mai 2006

Préparer sa mort ?

Hier soir j'ai vu une émission sur la mort ou plutôt sur la préparation de sa propre mort. Je n'ai pas tout vu car la télé n'étant pas ma tasse de thé, je zappe perpétuellement jusqu'à ce que mon attention soit accrochée. Cette question m'a interpellée et même séduite. J'ai vécu la mort de certains proches dans ma famille comme tout le monde et j'aurais aimé que ces proches me laisse un dernier message avant de partir. Le silence lié à la disparition d'un être cher est lourd. Le manque s'amplifie de jour en jour et on a plus rien... [Lire la suite]
Posté par Christine_ à 09:03 - - Commentaires [1] - Permalien [#]