04 octobre 2006

Indifférence

Rien n'est pire que l'indifférence d'un être comme de revêtir un masque d'indifférence vis à vis de lui parce que rien ne semble permis que l'oubli. L'indifférence est, je crois, le sentiment le plus difficile à supporter. N'intéresser personne, se sentir ignorée, invisible aux yeux des autres ou d'un être cher. Pourquoi sommes-nous tous indifférents ? Est-ce parce qu'on se sent impuissant devant la misère de l'autre ? Indifférent parce que méfiants ou honteux de passer les sacs pleins devant des personnes démunies... [Lire la suite]
Posté par Christine_ à 23:49 - - Commentaires [8] - Permalien [#]

02 octobre 2006

A livre fermé

Le réveil sonne. Marnie se réveille toute engourdie par une courte nuit de sommeil. Un homme très beau est auprès d’elle, il l’enlace, l’embrasse et lui susurre des mots doux à l’oreille. Une belle journée s’annonce. Les rayons du soleil tracent des bandes de lumière dans la pénombre de la chambre semblant emprisonner les grains de poussières qui y scintillent. « Il faudra que je fasse le ménage » pensa t’elle en souriant.  Elle se lève, non sans avoir caressé avec tendresse son compagnon, et se rend à la salle de bains.... [Lire la suite]
Posté par Christine_ à 21:22 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
01 octobre 2006

Le soleil se lève dans un regard

Ce jour-là n’est pas un jour comme les autres. Elle vient de rentrer de sa journée au bureau, cette journée plus longue, plus triste aussi. Sa joie de vivre, son enthousiasme et son sourire se sont éteints depuis hier soir. Elle a pourtant essayé de ne rien changer, d’être égale à elle-même, se forçant à sourire, à réagir sur les blagues et taquineries habituelles de ses collègues, évitant ainsi les questions auxquelles elle n’avait pas envie de répondre. Elle a travaillé pourtant, s’enfonçant dans ses statistiques, s'incitant... [Lire la suite]
Posté par Christine_ à 14:19 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
30 septembre 2006

Mots d' "enfant" (2)

Ma fille, brunette, (celle avec qui W fait preuve d'une patience incroyable lors de son cours hebdo de maths) rentre de son travail. Elle fait du ménage dans une boîte de nuit histoire de se faire un peu d'argent pour ses études. Je conçois qu'elle est très fatiguée car il s'agit quand même de 4 heures intensives à nettoyer les salles, les miroirs, les boules à facettes etc... Nous nous installons devant un café et je lui parle de cette info incroyable entendue aujourd'hui : - Tu connais pas la dernière des étatsuniens ? Elle, à... [Lire la suite]
Posté par Christine_ à 19:12 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
30 septembre 2006

Mot d'enfant

J'ai 4 ans. Mon père est heureux ce soir car il va récupérer sa nouvelle voiture. Il va enfin jeter sa vieille mobylette aux oubliettes. A la maison, c'est l'euphorie générale. Mais il est tard et mon frère aîné qui a 6 ans et moi sommes invités gentiment à aller nous coucher, demain il y a école. Nous dormons dans la même chambre et souvent nous nous racontons des histoires de mômes avant de nous endormir. L'histoire ce soir-là tourne autour de la voiture, ponctuée de silences car nous sommes de grandes oreilles attentives au moindre... [Lire la suite]
Posté par Christine_ à 00:26 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
29 septembre 2006

ELLE

Cliquez sur l'image pour me retrouver chez "Paroles Plurielles"avec toutes les autres compositions autour de cette imageet du thème "je ne l'aime pas mais tant pis". Je ne l’aime pas mais tant pis… Il m’a dit qu’un jour il deviendrait le plus grand  de tous les contrebassistes et il a réussi. C’est vrai qu’il joue extraordinairement bien de cet instrument, c’est vrai qu’il est capable de transporter des foules, leurs regards restant figés sur ses doigts, ses mains qui se promènent sur les cordes. Et... [Lire la suite]
Posté par Christine_ à 15:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 septembre 2006

Mon langage

Parler, s'exprimer, se raconter. Choisir des mots, ses mots ou ceux des autres, imiter, copier, plagier. Décrire un évènement, une situation. Se confier, se livrer, se mettre à nu par des mots, choisis, identifiés comme étant ceux qui correspondent au mieux à ce que l'on veut exprimer. Y ajouter des adjectifs précis, pour être sûre que l'autre reçoive le message. Mais quelle certitude avons-nous sur ce que l'autre ressent à la lecture de nos phrases ? Nous essayons d'être précis mais ces précisions ne sont-elles là que par rapport à... [Lire la suite]
Posté par Christine_ à 00:36 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
23 septembre 2006

Silences en fusion

Je ne parviens plus à me livrer, à me délivrer sur ce blog. Je ne parviens plus à m'exprimer, à faire surgir mes sentiments profonds, mes douleurs, mes dommages colatéraux. J'ai plus envie de vomir que de dire. Comme pour me libérer de ce qui fait mal au ventre. Mais ce n'est pas aussi facile. A la naissance de ce journal, il était fermé durant des mois aux lecteurs et puis je me suis dis pourquoi pas, pourquoi ne pas l'ouvrir et recueillir des avis, des conseils de personnes inconnues, neutres, totalement neutres. ... [Lire la suite]
Posté par Christine_ à 20:31 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
22 septembre 2006

Si seulement...

                                      Si....seulement c'était vrai !!!! J'ai cliqué au hasard d'une pub apparaissant sur canalblog histoire de m'amuser un peu (J'me suis faite avoir ? ;-)). Je ne crois ni en l'horoscope, ni au tarots, ni aux voyantes... mais j'avoue que j'aime bien tester. Echange avec mon grand chef ce matin à l'aube : par mail : - Le mail que tu m'as envoyé c'est de... [Lire la suite]
Posté par Christine_ à 19:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 septembre 2006

La Blonde et l'équation a deux inconnues

La blonde a  un travail énorme en ce moment et notamment une équation à deux inconnues à résoudre. Elle ressemble à une poule ayant dégoté un couteau... En effet, elle doit réussir par un savant calcul à transformer X = Amour en Y= Amitié. N’ayant pas tout compris de ces deux inconnues, elle a souhaité en savoir plus et notamment elle a recherché quelles étaient les composantes des deux pour voir si quelques contractions, réductions ou mises en facteur étaient possible. Soit X = AMOUR  ... [Lire la suite]
Posté par Christine_ à 22:36 - - Commentaires [8] - Permalien [#]