25 novembre 2006

Rupture 2 - L'avare

Il avait pour habitude de mettre dans un petit bocal les pièces de 1 francs ou autre qui trainaient dans ses poches. Le petit bocal était sur une étagère au dessus du bureau. Personne ne s'y intéressait à ce petit bocal qui commençait  à peser lourd. Mais qu'allait-il bien faire de ces pièces ? Le temps passait et le petit bocal se remplissait de jour en jour. Mes filles qui était alors adolescentes découvrir le trésor caché et commençèrent à se servir de quelques pièces au passage, comme ça, pour acheter je ne sais quoi ou... [Lire la suite]
Posté par Christine_ à 01:10 - - Commentaires [7] - Permalien [#]

24 novembre 2006

Un chat ? pourquoi faire ;-)

Un chat... et ça marche. Avez-vous remarqué cette petite ligne sur le côté droit de mon blog ? C'est un chat privé, un chat sans vibrisses ;-). Connectez-vous lorsque vous passez, cela ne vous empêche pas de lire le blog car une toute petite fenêtre s'ouvre en haut de l'écran, et peut-être aurons-nous le plaisir de discuter en live. Bonne journée à vous. Je vous présente un chat avec de belles vibrisses, celui-ci c'est IceTea, un amour, d'une intelligence très fine qui sait comprendre mais aussi imposer sa manière de voir les... [Lire la suite]
Posté par Christine_ à 08:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 novembre 2006

Rupture 1 - L'adultère

texte écrit sur la base de la dernière consigne de Paroles Plurielle (lien à droite dans mes exo) "Il n’est pas rentré cette nuit. Je l’ai attendu longtemps, le regard absorbé par les diodes luminescentes des minutes et des heures qui me semblaient interminables. Il est parti en m’embrassant comme d’habitude, en me disant « à plus tard, ne t’inquiète pas ». Je l’ai laissé partir à cette soirée avec ses amis… Je n’aurais pas dû accepter, j’aurais dû l’en empêcher. Le jour se lève enfin sur ma plus longue nuit. Il faut que... [Lire la suite]
Posté par Christine_ à 01:41 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
21 novembre 2006

jeu d'argumentation

"Une femme délaissée par son mari travaillant tard et rentrant fatigué tous les soirs, se laisse tenter par le choix d'un amant. Cet amant vit de l'autre côté de la rivière et chaque jour, dans le courant de l'après midi, elle se rend chez lui en passant sur un pont. Elle traverse le pont dans l'autre sens, le soir, avant que son mari ne rentre. Un jour alors qu'elle est avec son amant, une violente dispute éclate... "La suite du texte et le jeu complet sur http://autourdesmots.canalblog.com Soyez nombreux à... [Lire la suite]
Posté par Christine_ à 22:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 novembre 2006

Poèmes de Blondinette

Aujourd'hui, j'ai eu une longue conversation avec ma blondinette. Nous avons longuement échangé sur ses ressentis, sur la vie que je lui ai fait vivre avec mes "compagnons" par toujours à la hauteur de ce qu'elle attendait. Nous avons parlé de sa relation avec son père, une relation difficile, emplie de souvenirs et d'images qui lui font mal encore aujourd'hui. En fait, j'ai eu l'impression qu'elle avait besoin de ce dialogue sans jamais, à aucun moment, me tenir pour responsable des périodes difficiles qu'elle a pu vivre et... [Lire la suite]
Posté par Christine_ à 18:03 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
19 novembre 2006

Y en a Marre !

Une marre, une eau stagnante, voilà ce que j'ai l'impression d'être aujourd'hui. Je n'avance pas, je n'ai pas de direction à prendre alors je reste en plan comme cette eau qui ne sait pas où aller sauf à s'évaporer. Alors je m'évapore, comme elle, dans la lecture, dans l'écriture, dans mon travail, dans mes relations avec mes filles qui s'éloignent doucement mais sûrement. Si je continue à stagner comme cela, j'ai l'impression que je vais être très bientôt recouverte de nénuphars et que même l'évaporation ne sera plus possible...... [Lire la suite]
Posté par Christine_ à 03:00 - - Commentaires [14] - Permalien [#]

16 novembre 2006

Coup de fil anonyme

  La maison était immense, entourée de lierres et de mauvaises herbes. Nous étions loin d’avoir sous nos yeux la perfection d’un jardin botanique. Nous empruntâmes le chemin rocailleux qui menait à la porte d’entrée. Celle-ci était verrouillée semble t’il de l’intérieur. Je me retournais vers le sergent qui m’accompagnait. Son regard était aussi septique que le mien. Ce coup de fil anonyme que nous avions reçu en fin de soirée, était toujours présent à notre esprit et au plus nous approchions de la ... [Lire la suite]
Posté par Christine_ à 22:48 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
12 novembre 2006

Jeux

Nouveau jeu avec les 13 mots du Garde-mots sur mon autre blog Autour des mots.Laissez-vous tenter par cette petite pause instructive et lacher votre imagination. Tous est permis autour des 13 mots imposés. "...Comment amener un compendium dans un jardin botannique sans risquer les zoonymes..." Déjà plusieurs participants et des mots qui n'attendent que vous. Votre participation me ferait énormément plaisir. Jouer ensemble n'est-ce pas aussi une manière de mieux faire connaissance, de partager... [Lire la suite]
Posté par Christine_ à 09:54 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
11 novembre 2006

Amour, Amitié...

Voila bien longtemps que je ne vous avais pas parlé de W, mon ami de coeur, à coeur ouvert, à coeur perdu. Nous nous sommes vu hier soir après le cours de math de ma brunette qui est devant les maths comme une poule devant un couteau. Pas facile pour lui d'essayer de faire entrer dans sa petite tête de rêveuse romantique un semblant de calcul. Pourtant, elle fait des efforts mais les bases étant on ne peut plus fragiles, elle sombre devant la complexité. J'aurais pourtant souhaité qu'elle me ressemble car j'adorais les maths et tout... [Lire la suite]
Posté par Christine_ à 01:01 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
10 novembre 2006

Il y a des jours sans... (Exo Autour des mots)

Je me trouvais dans un magasin animalier pour acheter une rainette. Magnanime, j’observais ces animaux avec l’envie de les faire sortir de leur aquarium, pauvres petites bestioles prisonnières. C’est alors que je sentis un regard se poser sur moi. Un homme m’observait du coin de l’oeil. En voyant son visage un oxymore me vint à l’esprit, quelle belle laideur que voilà ou beauté tragique. Il était beau mais en même temps il avait un air de trublion qui ne trompe pas, l’air sévère, le regard sceptique. Ma sérendipité habituelle... [Lire la suite]
Posté par Christine_ à 12:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]