Beaucoup de choses ont changé dans ma vie depuis quelques jours et malgré tout je ne parviens pas à trouver mes marques, à me positionner, à poser les deux pieds au sol, bien en équilibre. Il me semble que cet équilibre reste incertain tant il y a des hauts et des bas. Mais peut-être n’est-ce pas exceptionnel ? Peut-être est-ce le lot de tout individu ?

Blondinette est revenue à la maison. Vivre seule s’est avéré trop difficile pour elle notamment lors des fins de mois. Elle doit aussi changer sa vieille golf et cela ne sera pas possible pour elle si elle doit sortir 400 euros de loyer de son maigre salaire. Elle s’est donc installée chez moi avant même d’avoir quitté son appartement notamment pour que sa petite chienne ne passe pas des journées et des nuits seule. En effet, Blondinette travaille le jour comme livreuse de pièces auto dans les garages de la région (elle adore ce qu’elle fait, je le précise) et la nuit, elle s’occupe de N, la personne handicapée dont je m’occupais également certaines nuits, ce que j’ai arrêté depuis fin septembre car ça devenait trop difficile pour moi aussi bien physiquement que psychologiquement. Mais, elle, continue. Cela l’aide à arrondir ses fins de mois mais ce n’est pas facile. Elle n’a que 22 ans et j’admire son courage.

Donc me voilà à nouveau en compagnie de Blondinette. J’ai mis les points sur les « i » lorsqu’elle m’a demandé si elle pouvait revenir à la maison. En effet, Blondinette a un caractère très affirmé, très sensible, très fragile. Ce mélange est détonnant et explosif parfois. J’ai donc bien insisté sur le fait que je ne voulais plus de ces explosions démesurées qui l’amenait parfois à un langage très agressif vis-à-vis de moi, ce dont elle s’excusait quelques heures plus tard. J’ai aussi insisté sur le fait que je ne voulais plus de va-et-vient de ses amis qui arrivaient sans prévenir et occupaient mon espace sans que je n’ai rien souhaité, sans que je sois prévenue. Cependant, je ne lui interdis pas d’inviter des amis dans la mesure où je suis prévenue avant et que je m’organise en conséquence. Ah, reprendre une vie commune après presque deux ans de séparation, ce n’est pas facile.

bulldog_fran_aisamerican_staffMais je dois aussi avouer que sa présence m’est quelquefois très agréable. Hier, nous sommes allées promener ses deux chiennes….(Luna, un petit bulldog français et Chelsea, un American staff). Et oui, elle n’est pas revenue seule…Heureusement, la maison est grande. Nous avons marché toutes les deux dans la campagne environnante, c’était très agréable et le beau temps était de la partie. Au hasard de notre route, nous nous sommes arrêtées à la piste de skate pour faire boire les chiennes, j’ai rencontré là un ami qui amusait ses trois enfants et nous avons causé un moment avec plaisir. Puis nous sommes rentrées. J’avoue que cette petite balade avec elle fut beaucoup plus agréable que lorsque je la faisais seule avec Chelsea qu’elle m’avait confiée déjà depuis quelques mois après l’avoir récupérée auprès d’un ami qui voulait la mettre à la SPA. Cette chienne avait été retirée à son premier maître qui la maltraitait et la laissait nuit et jour, seule, dans une voiture. Blondinette voue une passion sans borne pour les animaux.

Je ne suis donc plus seule. Blondinette semble respecter les termes du contrat. Tout se passe bien, elle est douce et calme et me demande toujours mon accord avant d’inviter des amis ou préfère aller les rencontrer ailleurs. Hier, elle est allée faire les courses et a même fait un peu de rangement et de ménage sans que je le lui demande. Je suis donc optimiste quant à la reprise de cette vie en communauté. Même si elle a réagit violemment à mon contrat, quelques jours de réflexion lui ont permis de comprendre que je n’avais rien contre elle, contre son retour, mais que ce contrat était nécessaire pour qu’on garde chacune notre indépendance et notre liberté.

Quand à ma viedefemme, c’est le calme plat. BeauxYeuxNoisette a repris une relation, stoppée depuis quelques mois avec son ex-copine. Il me dit avoir discuté avec elle, que les choses semblent bien se passer et j’en suis heureuse pour lui bien que je ne sois pas très optimiste pour la suite, d’après ce qu’il m’en a dit. Ma sensibilité féminine fait que je sens que cette femme n’est pas réellement ce qui lui convient mais je n’en dit surtout rien, c’est sa vie privée et je n’y entrerai pas. Je reste une amie comme il reste un ami, sachant qu’il ne se passera plus rien de tendre entre nous, car je le refuserai, par respect pour celle avec qui il partage sa vie maintenant, même s’ils ne vivent pas ensemble. Je suis ainsi et je refuse toute relation avec des hommes mariés ou accompagnés. D’ailleurs, un homme que j’ai rencontré il y a un an, a repris contact récemment sur msn. J’avais refusé d’avoir une relation avec lui car il était marié avec trois enfants. Il avait insisté pour qu’on se rencontre, j’avais accepté mais en gardant mes distances. Il m’avait dit qu’il attendait la rencontre qui lui permettrait d’avoir le courage de quitter sa femme avec qui il n’est pas heureux. Je ne veux pas être ce levier, comme je lui ai précisé récemment alors qu’il m’annonçait être toujours avec elle. Et puis je ne ressens pas de feeling avec cet homme. Peut-être justement parce qu’il se plaint en permanence mais n’agit pas…

PEUPLADEEt puis, j’ai découvert un site : Peuplade. Si vous êtes seuls, je vous invite à vous inscrire très vite… Ce site part d’une idée originale, faire que les personnes se rapprochent par le biais d’évènements proposés par les inscrits (Cliquez sur l'image ci-contre pour l'agrandir). C’est ainsi que vendredi dernier, j’ai assisté à un spectacle de théâtre d’improvisation. J’ai proposé à Brunette et son copain, ainsi qu’à mon frère et sa copine de m’accompagner. Ils ont tous accepté et nous avons passé une super soirée. Vendredi prochain, je vais participer à une soirée d’œnologie à laquelle je me suis inscrite. Voilà une manière bien originale de ne plus rester seul dans son coin et de faire connaissance avec des personnes de tout age proche de chez soi.

Je n'avais pas écrit depuis longtemps sur ma vie... Je n'en avais pas l'envie sans que je ne sache réellement pourquoi. Peut-être étais-je un peu dépassée ? ;o)