sensualite_1_Mardi soir, j'ai passé la soirée chez Beauxyeuxnoisette, que j'appellerai BYN... bien qu'il ne ressemble en rien au mister anglais que l'on connait.

Il a 41 ans, mesure 1.80, un beau corps et de beaux yeux. Nous avons passé une merveilleuse soirée de tendresse et de calins que je ne raconterai pas ici. J'avoue que cette relation amitié/sensuelle me convient tout à fait. Il est tendre et calin, un peu coquin comme je suis coquine à mes heures, et nous passons un agréable moment de jeux amoureux.

Oui, en fait, je prends cela comme un jeu de séduction entre nous. Mardi donc, j'ai joué le jeu et je me suis habillée d'une jupe longue un peu gitane que j'avais surmontée d'un petit haut sexy, décolleté plongeant. J'avais ressorti des bas que je n'avais pas mis depuis longtemps ainsi que des botines vernies assorties à ma jupe. Ajoutant à cela un petit maquillage souligné par mes cheveux longs blonds très clair que j'avais pris soin de broshinguer un max. Une petite paire de créole en or venaient agrémenter le tout... Pas trop de bijoux, point trop n'en faut.

Nous avions décidé de diner ensemble et je lui avais proposé d'apporter le repas acheté tout droit chez mon fournisseur de menu asiatique. Il m'a servi un whisky orange et en posant ses lèvres sur les miennes, m'a dit qu'il languissait ce moment. Ce fut tout simplement délicieux. Je n'ai pas vu passer les heures, nous avons occupé ces moments de jeux amoureux, de photos sensuelles, de délices avec un rouge appelé Saint Amour et de discussion sur nos vies et notamment sur le fait qu'il venait de se séparer définitivement semble t'il de son amie de coeur... Une discussion amicale, des gestes sensuels, plein de tendresse et de câlins sans ambiguité, sans question, sans amour... juste une complicité que je m'étonne d'apprécier.

Je suis repartie dans la nuit noire... la tête pleine d'étoiles une fois de plus. Il aime ce que je suis, il aime mes rondeurs, il aime ma peau...comme j'aime ce qu'il est, et cela me suffit. Je sais que je ne serais pas amoureuse car il est beaucoup trop jeune pour moi, mais la complicité est là, sans gène, avec juste le plaisir de partager des moments magiques....