Comme me le fait remarquer très justement Alainx dans son dernier commentaire..(Merci Alainx ;o)), je n'écris plus depuis quelques temps même si je lis toujours, plus ou moins discrètement, mes blogs préférés.

Bizzarement, lorsque je ne lis pas, je n'écris pas non plus... Voilà déjà quelques semaines que je n'ai pas touché un livre sans savoir réellement pourquoi alors qu'à certaines période il m'est difficile de m'en passer. Les mots lus semblent encourager les mots écrits. C'est là que je m'aperçois que lire est réellement important pour notre intellect... "il faut lire..." comme le dirait Dany Boon avec son "marquetapage" ;o). Lire... tout et n'importe quoi, pourvu qu'on trouve du plaisir à cette lecture.

J'avais commencé "Les Thibaults" que m'avait gentiment offert W. J'ai attaqué rapidement le premier tome que j'ai terminé assez vite puis je suis passée au second et là... un long passage politique lié à la vie de Jacques, le jeune frère du héros, m'a totalement fait quitter l'histoire... Cette réflexion longue sur la révolution m'a déconcentrée et j'ai laissé le bouquin sur ma table de nuit me demandant si je ne devais pas sauter ce passage... Puis le temps à passé et je n'ai toujours pas repris le bouquin.

D'autres facteurs doivent entrer en ligne de compte comme l'envie de lire (d'aucuns vont me dire que l'appétit vient en mangeant... oui oui, je sais... ). Ca peut paraître désué mais pour avoir l'envie de lire, il faut aussi avoir la faculté de se concentrer sur ce qu'on lit et j'ai l'impression que je n'ai plus cette faculté pour le moment. Je lis quelques pages puis m'aperçois que je n'ai rien retenu de ce que j'ai lu. Mon esprit s'est évadé ailleurs, alors après avoir lu quelquefois deux pages, je referme le bouquin me disant que c'est inutile.

J'espère bien reprendre goût à la lecture très vite...d'autant que je suis en congé depuis vendredi pour deux semaines... alors si vous avez des livres passionnants à me conseiller, n'hésitez pas...