personnel_et_confidentielCela aurait pu être le début d'une belle histoire. "Je vous écris ces quelques mots...".

Vous savez combien je suis romantique mais aussi très imaginative, toujours à la recherche de nouvelles sensations, de nouveaux plaisirs. Alors je vais vous raconter une petite histoire vraie.

Sur mon lieu de travail, comme tout bon fumeur qui se respecte, nous allons dehors auprès d'un gros cendrier en grès qui nous est réservé. Qu'il pleuve, qu'il vente, qu'il neige, nous ne sommes pas autorisés à nous éloigner de plus de 5 mètre de cette huitième merveille du monde. Un abris ?? non, c'est bon pour les vélos ou les motos, mais les fumeurs peuvent bien rester sous la pluie, ils sont solides les gaillards...

Mais voilà, il arrive qu'au détour d'une cigarette on découvre un homme, fumeur aussi. On se regarde de loin (10 m max) mais on ne se connait pas. De plus, nous sommes généralement plusieurs et il est difficile d'entamer une discussion. Petite à petit, j'avais envie de le voir et j'essayais de noter les horaires de ces pauses cigarettes mais tout comme moi, c'était un peu l'anarchie et selon le travail qu'on pouvait ou non lacher en cours.

Après quelques mois, j'ai donc pris une grande décision. Passant régulièrement devant son bureau pour accéder à notre huitième merveille, j'ai mémorisé le nom écrit sur la porte. En remontant au bureau, je me suis précipitée sur l'intranet pour voir s'il s'agissait bien de la même personne. Dans le mille, c'est lui, c'est bien son nom. Le temps passe encore, quelques semaines et notre cher directeur de site décide de changer de place les merveilles et de les reléguer près de la chaufferie. Conséquence désastreuse pour moi : Je n'ai plus de raison de passer devant son bureau... Indignée, j'ai donc écrit au directeur de site... nannnnnn je rigole ... lol

Bien, alors que faire. En dehors de le croiser à la cantine , je ne le voyais plus. J'ai donc ouvert une adresse bidon et lui ai envoyé un mail le premier de ce mois. Pas de réponse le lendemain. Je réalise alors qu'il s'agissait du premier avril et qu'il avait pu considérer cela comme un poisson. Je renvoie le mail le deux lui expliquant qu'il ne s'agit nullement d'un poisson d'avril et que son écharpe rouge me plait beaucoup afin qu'il ne pense pas non plus qu'il s'agisse d'un spam.

Gagné, j'ai une réponse très intéressante... Cet homme est décidemment plein de qualités. Je lui explique les raisons de ce mail et lui pose la question qui tue... "êtes vous libre ? ". La réponse ne se fait pas attendre, il est effectivement célibataire mais... il a une amie avec qui il rompt régulièrement tous les 3 à 6 mois  mais avec qui il se réconcilie m'indiquant le plus naturellement du monde "il doit donc bien y avoir quelque chose".

Voila, chassez le terre à terre il revient au galop... lol. Nos échanges continuent mais mon intégrité morale m'empêche d'aller plus loin. Je vais donc cesser de lui écrire et puis si un jour... ca pourrait être une belle histoire, qui sait ... ? ;o)

Dans tous les cas, je ne regrette pas d'avoir écrit... j'aurais eu des regrets de ne pas l'avoir fait d'autant qu'il quitte le site en mai pour rejoindre un autre site de la région.

Je vous tiens au courant des suites de cette belle histoire sans fin... ;o)