solitude_autumnC'est quand même bizarre que la solitude affective dans laquelle je me trouve empêche tout épanouissement de ma part. Je me rappelle la femme que j'étais en étant mariée ou "acompagnée". J'étais rieuse, artiste de mes mains, j'adorais entreprendre, faire des choses et entrainer un peu l'autre avec moi. J'avais du plaisir à faire la cuisine, à ranger ma maison, à innover, à sortir, voir des amis. Même mon travail au bureau était une joie où je m'impliquais totalement.

Aujourd'hui je me traine comme si tout était pour moi une perte de temps. Mais une perte de temps pour quoi ? A quoi pourrais-je mieux utiliser ce temps ? Je ne comprends pas, je ne me comprends pas. Lorsque je suis ailleurs, je n'ai qu'une envie c'est de rentrer chez moi, dans mon univers pourtant ennuyeux. Je ne me retrouve plus dans les yeux des autres, je me sens un peu perdue... mais ...que faire ?