damesdelaferriereAprès Les Messieurs de Granval de Christian Signol, j'ai "attaqué", dévoré et terminé Les Dames de la Ferrière du même auteur.

L'histoire de cette famille est ponctuée par tous les évènements historique de l'époque . Ce qui m'a le plus touchée est le passage où il accueille chez lui des espagnols fuyant la famine qui sévit dans leur pays. J'ai vu alors mon grand-père, avec sa famille, à son arrivée à la gare de Grenoble, perdu, dans un pays qu'il ne connaissait pas. Et pourtant, il a réussi, par son courage au travail, par sa ténacité à nourrir et élever ses cinq enfants. 

Voici le résumé du livre : "Les sagas de Christian Signol ressuscitent souvent une France rurale en proie aux mutations qui ont bouleversé les siècles précédents. Après Les Messieurs de Grandval et ses maîtres de forge, le romancier revient dans ce Périgord qu'il aime tant, sur les bords d'Auvézère où, en 1912, la vie s'écoulait joyeuse et insouciante malgré les menaces de guerre. Entre les fils du château et les filles du métayer, les liens se sont tissés dès l'enfance. Amours contrariées, rivalités, conflits familiaux... leurs destins ne cesseront de se croiser au gré des soubresauts de l'Histoire. Christian Signol réveille les images d'un monde disparu comme un enchanteur soufflerait sur des braises encore vives. Il nous fait partager les quêtes de ses héros dans ce qu'elles ont de plus noble et de plus désespéré, jusqu'à la paix retrouvée des temps meilleurs."

Je viens de commencer "Justine" de Sade... Il n'est jamais trop tard pour bien faire ;)