virtuelreelIl m'a été proposé au terme de longs échanges écrits et téléphoniques de passer un WE ensemble pour faire connaissance. J'ai été un peu à l'origine de l'emploi du temps ce qui m'a rassurée quant à cette proposition dont diverses solutions avaient été envisagées toutes plus "sages" les unes que les autres.

Le WE a été au dela de mes espérances, au dela de mes doutes, au dela de mes peurs concernant cette première rencontre réelle. Ce qui est somme toute une bonne chose non ?

Maintenant il faut envisager la suite, si suite il doit y avoir. Je n'ai plus de pré-définis en matière de rencontres car elles peuvent très facilement se terminer définitivement par un simple silence radio, sans explications. Personnellement, je respecte autant une personne rencontrée par l'intermédiaire du virtuel qu'autrement. Si je n'ai pas envie d'aller plus loin je l'exprime tout en restant très à l'écoute de l'autre.

Donc, j'en suis là. Il doit me rappeler ce soir (il ne paye pas le téléphone...lui :o). Je pense pourtant qu'il est très possible qu'il ne le fasse pas (pour une multitudes de raisons que je ne connais pas d'ailleurs mais qui lui connaitra surement) et dans ce cas j'aurais compris. Quel état d'esprit ! Quelle façon négative de voir les choses ! En fait c'est aussi une forme de protection, se protéger du pire puisqu'on le connait.

Pourquoi j'ai des doutes à son encontre ? C'est normal, je ne connais pas vraiment cet homme bien que nous ayons énormément échangé sur tous les sujets. C'est le type de caractère que j'aime, un peu sauvage, un peu distant, un peu calin de temps en temps. C'est aussi le type de caractère le plus difficile à gérer car il ne s'exprime que très peu sur ses resssentis et n'aime pas qu'on pose des questions. Pourquoi j'aime ce type d'homme ?????? Vous me posez une colle mais c'est ainsi. Le mystère a son charme mais aussi ses écueils.

En conclusion, première rencontre excellente… la suite est dans le doute car je ne connais pas encore mes sentiments et les siens et qu’il faut être deux pour construire quelque chose de durable. Il faut être deux à le vouloir. Et comme me le dit si justement Alain dans un de ses précédents messages, « prends ton temps avant de foncer ». Alors je prendrai mon temps et je ne foncerai que si la porte est complètement ouverte car foncer sur une porte à demi ouverte, ça peut faire très mal…