J'ai aimé le marathon organisé par Alainx, dont j'ai d'ailleurs perdu l'adresse avec l'arrivée imprévue de mon nouveau PC. adresse retrouvée ;-).

J'aime cette écriture instinctive qui sort des trippes neurones. Je me suis aperçue à cette occasion que mes neurones vont bien, qu'ils conservent encore la mémoire, que des souvenirs, enfouis on ne sait où, font leur apparition.

J'écris très souvent "au kilomètre", sans me relire ou très peu, en survolant. Je ne me relis pas car sinon je pense que je ne publierais pas le texte. Je n'aime pas passer des heures à organiser mes mots pour qu'ils soient dans le bon ordre, bien placés sur la Clé de sol de l'écriture. Je ne compose pas de symphonie, je parle, je m'exprime, je réfléchis aussi quelquefois tout en écrivant. Et pourtant, je suis une perfectionniste.

Oui, cela peut surprendre, mais c'est très justement parce que je suis perfectionniste que je ne reprends pas mes textes. Je n'en serais jamais satisfaite et je n'écrirais pas de blog. C'est la condition si né qua non : surtout ne pas vouloir faire trop bien, tu en es incapable ma vieille, contente toi de lire les autres, les ceusses qui écrivent superbement bien... qu'on a l'impression d'une rivière qui coule doucement sous nos yeux, magestueuse, où chaque petite goutelette y trouve sa place pour rejoindre cette fluidité inexplicable. Pourtant ce sont les mêmes mots que ceux que j'emploie... J'sais pas, ce doit être dans le sang comme dirait ma mère.

M'en fout, aujourd'hui je suis contente de moi au terme d'une semaine de labeur intense sur des statistiques que nous devons fournir pour cette fin de mois. J'ai été le support technique, celle qui imagine comment on peut automatiser un maximum les extractions de données, les mettre en forme, afin qu'au final nous n'ayons qu'un tout petit tableau qui en dit pourtant très long. Je vous assure que c'est un sacré challenge quand on sait le nombre de données nécessaires à ce petit résultat final.

tulipespluieJ'ai baptisé la base Access, TULIPE, parce qu'elle s'ouvre sur un formulaire agrémenté d'une photo de tulipes jaunes sous la pluie. Trois petits boutons lancent une dizaine de requêtes et en quelques secondes à partir de deux fichiers texte, le tableau de bord excel se met à jour presque tout seul. Il contient lui aussi une petite macro qui met à jour les trois tableaux dynamiques qui le composent.

Voila, ça c'est mon truc. Mes neurones sont à la renverse mais le résultat est là, optimisé au maximum. Finalement j'ai une chance inouïe de faire ce que j'aime mais il faut dire aussi que j'ai quelques peu influencé mes responsables pour occuper des postes qui me plaisent. C'est peut-être aussi la raison du refus de ma formation management. Je suis une technicienne avant tout, comptable, mais technicienne surtout. Il faut dire que le boulot de comptable d'aujourd'hui, avec l'arrivée des outils bureautiques, n'a plus rien à voir avec ce qu'il était.

Lundi, nous allons présenter "TULIPE" à notre grand chef... En fait je me demande si c'est très judicieux de la lui montrer car un travail qui était fait en plusieurs heures est maintenant réalisé en quelques minutes à peine. Mais c'était la condition du projet, je dois donc montrer le résultat.

hmmm c'est à double tranchant tout ça,  non ?

La satisfaction du travail accompli et surtout du travail réussi est un gros moteur de moral pour moi, alors, ce soir... je vais bien, je vais même superbement bien ;-)))