Le soleil brille de tout ses feux et pourtant je ne vais pas mieux. Cette déception n'est pas simplement liée à cette rencontre et je le sens bien au fond de moi. Il y a plus important, une image de la vie que j'avais occultée peut-être volontairement. C'est comme si toutes mes déceptions avec les hommes remontaient à la surface. Y a t'il sur cette terre, un homme, un seul capable de donner autant que je suis capable de lui offrir ? Y a t'il un homme aussi honnête que je le suis ? Je commence à en douter même si je me relève à chaque fois en me disant que c'est moi qui ait, peut-être, commis une erreur. Je suis loin d'être une femme exigeante et ceux qui m'ont connue le savent bien et regrettent leur comportement avec moi. Même mon ex-mari avec qui j'ai passé une heure au téléphone samedi suite à quelques problèmes relationnel qu'il recontre aujourd'hui avec ses filles. Il me dit reconnaître aujourd'hui que j'étais une femme exceptionnelle. Bien sûr, ça flatte mon égo, mais cela ne suffit pas à me faire reprendre confiance.
Je n'ai pas de nouvelles de cet homme et je n'en attends plus, je sais que mon problème est ailleurs. Il va me falloir un sacré travail sur moi-même pour accepter la réalité de la vie en gardant mon optimisme. Je crois que la vie  va m'apprendre à être enfin méchante...