nng_imagesPourquoi cette sensibilité à fleur de peau qui me bouffe la vie ?
J'ai rencontré un homme lundi dernier, le temps d'un repas ensemble et je m'aperçois aujourd'hui que j'ai été séduite bien qu'il n'ait pas pu venir à notre second rendez-vous de vendredi.
Suis-je une enfant gâtée au point de ne pouvoir essuyer ce que je considère aujourd'hui comme un échec ?
Je n'aime pas cela car à chaque fois, je me remets en question.
Je ressens la même chose que lors du refus qui m'a été fait pour ma formation. Cette  boule dans le ventre qui me serre au point de ne plus savoir quoi faire.
Quelle erreur ai-je commise pour ne pas avoir ce que je désire ?
Faire des caprices, cela ne me ressemble pas. J'ai toujours accepté les refus de mes parents mêmes si quelquefois ils me faisaient mal comme ces bottes rouges vernis à lacets dont j'ai longtemps rêvé et que je n'ai jamais eu.
La résignation, l'acceptation ou le renoncement, je les ai souvent vécu et souvent de la même manière. J'ai envie de me battre mais je ne connais pas les armes alors je ne fais rien et je souffre en silence.
Que faire, laisser passer le temps et attendre que la vie reprenne son cour normal ?
Difficile d'analyser tout cela, ses sentiments mêlés, cette tristesse qui m'envahit, cette peur aussi ...