N'avez-vous déjà ressenti cet élan qui part de l'intérieur de votre ventre, se répand dans tous vos membres au point de les faire trembler, fait exploser votre cerveau, rougir votre visage ?
N'avez-vous jamais ressenti cet aimant qui vous attire vers un autre corps inéxorablement comme si l'on était pris d'un vertige au bord d'un gouffre qui nous appelle du plus profond de ses abîmes et dans lequel nous n'avons qu'une envie, plonger ?
N'avez-vous jamais ressenti cette impression de manque terrible comme si un morceau de votre corps vous était arraché lors de la séparation, lors de l'éloignement de cette peau qui semblait se confondre à la votre ?

En revanche, si vous avez ressenti cet attirance, cet amour puissant, peut-être avez-vous ressenti cette impression que votre ventre se vide subitement, laissant un trou béant qui fait mal. Cette douleur qui aspire votre être vers un seul point central. Cette désagréable sensation que toute votre énergie semble absorbée, comme disparue, dissoute, vos jambes flageolles, vos bras deviennent lourds et votre tête bourdonne comme vidée de tout autre pensée que l'évènement présent. Plus rien n'existe autour et tout n'est que brouillard.

Cette même énergie émergeant de votre point central, qui vous épanouie et vous transforme se dissoue subitement en vous comme pour vous asphyxier en l'espace d'un flash, d'un mot, d'une attitude, d'un regard.

goutteAh l'amour !!! quelle magnifique alchimie qui n'a que faire de la raison puisqu'il l'absorbe comme une goutte de pluie sur un océan.