16 novembre 2006

Coup de fil anonyme

  La maison était immense, entourée de lierres et de mauvaises herbes. Nous étions loin d’avoir sous nos yeux la perfection d’un jardin botanique. Nous empruntâmes le chemin rocailleux qui menait à la porte d’entrée. Celle-ci était verrouillée semble t’il de l’intérieur. Je me retournais vers le sergent qui m’accompagnait. Son regard était aussi septique que le mien. Ce coup de fil anonyme que nous avions reçu en fin de soirée, était toujours présent à notre esprit et au plus nous approchions de la ... [Lire la suite]
Posté par Christine_ à 22:48 - - Commentaires [3] - Permalien [#]