amou_d_une_mere

« J’me d’mande bien ce que j’fous ici moi, c’est terrible cette manie des femmes de toujours penser qu’elles ont la meilleure idée en vous triturant les neurones pendant des jours et des jours jusqu’à ce que vous baissiez l’froc. Et voila, je suis la comme un con, sur c’trottoir de m... à guetter un bus qui n’arrive pas. Fait ch…. J’aurais préféré aller m'taper l’carton avec les potes au bar ou encore terminer l'dossier de trucmuche ou ranger pour la centième fois mon garage ou encore défricher l'jardin,  mais non, on a un p'tit weekend  cool et faut s’farcir les autobus et toute la smala. Encore heureux qu’les morveux n’ la r’lèvent pas parce que je sens que j’ai les nerfs en p'lotes. En plus, j’suis complètement étriqué dans c’manteau, mais bon,  Adèle a insisté, je m’suis incliné comme d’hab…

Et elle avec son décolleté, j’sais pas ce qu’elle s’imagine, tout le monde va la r'marquer mais personne va la r'garder… la pauvre, heureusement que j' suis là sinon elle aurait une vie bien solitaire.

Ennfinnn.. (Soupire) faut faire avec.  Pffff quand j’pense qu’j’ai r’fusé les avances de Mireille, la voisine. Elle est folle de moi et j’crois que j’en pince un peu pour elle aussi. C’est vrai qu’elle est vraiment belle, jeune. L’occasion ne se représentera pas de sitôt j’imagine… Difficile de rester de marbre devant une beauté pareille… Elle a des seins magnifiques, je les ai vu de la fenêtre l’autre jour alors qu’elle prenait le soleil. Beau brin de voisine…j’me la ferais bien, hmmmm oui, juste une fois… pourquoi pas, ça n’engage à rien et en plus elle dirait pas non…Une petite séance d’exothermie entre ses bras… on ferait rien de mal…ça me changerais de mon Adèle, avec ses migraines. Ouèèè après tout on a qu’une vie…  Ahhh Mireille, rien qu’d’y penser j’ai le bâton de berger qui me troue les narines, bonne idée c'manteau finalement… »

-         Tu penses à quoi mon poussin, je te sens ailleurs ?

-         Euh, à rien…je me disais que tu avais un décolleté magnifique …Adèle, ma chérie 
____________________________________________________________________________
Toute ressemblance avec des personnages réels ou de votre entourage serait purement fortuite ;-)

D'après la consigne de paroles plurielles à laquelle j'ai ajouté un petit mot du garde-mots glissé dans le texte. Cliquer sur l'image pour lire la consigne

Je me suis beaucoup amusée à écrire ce texte, dans la peau d'un homme,  et j'ai depuis de nombreuses années renoncé à demander à un homme pensif à quoi il pense ;-)))