Je viens de découvrir l' OULIPO, Ouvroir de Littérature Potentielle (j'ai été un peu aidée par mon trèèès cher ami W... mais chuutttt) et j'avoue que je ne pensais pas que l'on pouvait s'amuser ainsi avec les mots. Je pense que beaucoup d'entre vous connaissent les différentes techniques des plus simples aux plus complexes. Il s'agit en fait d'un jeu qui consiste à appliquer une contrainte à un écrit un peu comme le fait coumarine sur paroles plurielles avec le petit garçon qui a envie de faire pipi, par exemple ;-).

Voici quelques techniques : 

Abécédaire : (facile à trouver)  Exemple : A brader : cinq danseuses en froufrou (grassouillettes), huit ingénues (joueuses) kleptomanes le matin, neuf (onze peut-être) quadragénaires rabougries, six travailleuses, une valeureuse walkyrie, x yuppies (zélées).

Je m'y colle : A briller comme des étoiles filantes, hommes ignorent joyeusement kabuki laissant musique opéra passer quand rien soumet totalitarime usucapion via wormiens xantho yaourtiére zapping  (bon ok la fin laisse un peu à désirer, mais j'aimerais vous y voir !)

Tiens celui-ci doit être amusant à expérimenter :  Transduction Créée par Raymond Queneau
Définition  : A partir d'un texte donné, substituer aux substantifs de ce texte d’autres substantifs pris dans un lexique spécialisé différent.Raymond Queneau a ainsi traité un article du mathématicien David Hilbert, Les Fondements de la Géométrie, en remplaçant les mots : “ points, droite, plan ” du texte source par les mots “ mots, phrases, paragraphe ”. 

Exemple : deux axiomes

I, 1 : Il existe une phrase comprenant deux mots donnés.
I, 2 : Il n’existe pas plus d’une phrase comprenant deux mots donnés.

Variante : le S+n orienté : choisir uniquement les mots qui appartiennent à un domaine préalablement déterminé (ex : mots du vocabulaire politique, culinaire, sexuel, garagiste, littéraire, etc.).

Ce serait original de prendre une recette de cuisine et de remplacer les ingrédients par d'autre mots.

Je m'essaye : Je remplace farine, oeufs, beurre et sucre par amour, tendresse, caresses et douceur

Mettre la tendresse dans un saladier et ajouter carresses et douceur. Malaxer le tout vigoureusement avec vos doigts et ajouter le mélange ainsi obtenu à l'amour. Mélanger jusqu'à obtenir une fluidité totale. Passer à four chaud et déguster ;-))) On peut ajouter du nutella ou de la chantilly ;-)))  (Bon je sais c'était fastoche, et je sais même pas si j'ai bien compris la contrainte ;-))

Il y a énormément de forme différente de contraintes, certaines faciles comme le Trident créée par Jacques Roubaud

Définition :
Forme fixe très courte, qui s’auto-définit ainsi :

Vers un : cinq syllabes
Vers deux : trois
Vers trois  cinq syllabes

Mon ami sourit
car sa vie
est devenue lit
(oui bin je commence à fatiguer !)

En passant par l' Emir trop difficile pour mes petites méninges et la térine syllabique dont je subodore qu'il n'y a pas des dizaines de possibilités ;-))

Et pour ceux qui on envie de se torturer un peu plus, il existe la contrainte du mois ;-)

Envoyez moi un petit TRIDENT, ce serait sympa et pas très difficile ;-).

Sur ce, je vais dodoter (pffffff je me demande ce que j'ai appris en cours moi !)