Aujourd'hui, journée courses mais pas n'importe quelles courses et pas n'importe où. Je propose à ma fille aînée de m'accompagner pour choisir notre nouveau frigo, l'ancien vient de rendre l'âme. C'était déjà un très vieux frigo lorsqu'on me l'a donné à une époque de ma vie où je n'avais pas les moyens de m'en offrir un neuf. Dans ces cas là, on se contente de ce que l'on a. D'ailleurs, la table de ma cuisine est également une occasion récupérée il y a peu de temps. Aujourd'hui je n'ai pas le choix mais j'ai aussi un peu plus de possibilités financières, on dira ça comme ça ;-).

Nous arrivons donc chez D. Je vais toujours chez D pour leur service après-vente irréprochable. J'ai testé et approuvé ;-).
Beaucoup de choix s'offre à nous mais en quelques minutes nous choisissons notre futur frigo à froid ventilé. Ça c'est un conseil de mon frère, il parait que c'est mieux et que les aliments se conservent quelques jours de plus. Les bons conseils je les écoute généralement car nul n'a la science infuse. L'avis de la vendeuse se recoupe avec celui de mon frère qui lui a un frigo américain. D'ailleurs, je reconnais cette vendeuse qui m'avait également vendu machine à laver et sèche linge, il y a de cela une dizaine d'années...ça nous rajeunit pas tout ça !. Je signe pour un frigo couleur acier qui se mariera très bien avec ma cuisine et qui sera en plus beaucoup moins salissant que le blanc. Nous attendrons la livraison mardi matin :-).

Nous nous dirigeons vers la sortie lorsque j'aperçois une petite chaîne stéréo. Je me souviens alors que j'avais prévu cela dans mes achats futurs. La vendeuse nous a, semble t'il, suivi du regard puisqu'elle apparaît derrière nous l'oeil interrogatif. Elle nous conseille un lecteur de DVD, DivX, mp3... dolby stéréo avec lecture de bande FM. Le must pour finalement pas très cher. Je suis séduite et je signe pour cette chaîne hi-fi nouvelle génération. Adieu mes disques vinils...et je vais enfin pouvoir écouter de la musique en faisant ma cuisine ou mon ménage ou rien ;-).

Nous repartons alors vers le service livraison et le regard de ma fille est attiré par un presse agrume électrique. "N'avais tu pas dis en vacances qu'à la rentrée tu te payerais un truc dans le genre ?" Oui c'est vrai, nous voila le nez dans les presses oranges/citrons et la vendeuse refait son apparition. Nouvelle signature...pffffff la carte bleue n'a jamais autant chauffée ! Nous prenons livraison de la chaîne et du presse agrumes et repartons vers la maison.

"Moon (c'est le surnom que ma fille me donne), pour placer le frigo, il faudra qu'on rende ses oiseaux à Mamie. Cette grande cage prend trop de place (les canaris qui étaient au nombre de 14, il y a quelques années, ne sont plus que deux) et puis maintenant qu'elle est rentrée de vacances, elle peut les récupérer" Excellente réflexion et nous nous arrêtons à B... vendeur de plante, animaux and so one. J'achète la cage.

Arrivées à la maison, ma fille s'occupe du changement de cage des oiseaux et moi de l'installation de la chaîne extra plate sous la télé avec branchement des hp. Après une heure tout est ok et je demande à ma fille, exténuée d'avoir bataillé pour attraper les deux canaris, de me donner un CD pour tester le son. Elle me donne le CD de lââm, petite soeur en me disant que cette chanson lui fait penser à sa soeur de 2,5 ans sa cadette avec laquelle elle se dispute plus que quotidiennement. Elle m'avoue que généralement elle n'arrive pas à la fin de la chanson sans essuyer une larme. Je découvre alors que leur disputes ne sont qu'un immense amour qui n'ose pas s'avouer, qui se cache, qui vit au travers de ces contacts quelquefois coléreux et dans lesquels je me garde bien d'intervenir. C'est leur soupe et finalement je m'aperçois aujourd'hui que j'ai bien fait de ne jamais intervenir dans leurs conflits car ils font parti de leur maturation à être soeur. Comme je l'ai précisé à ma fille, je n'ai pas de petite soeur, il m'est donc difficile de comprendre leur relation mais je la respecte.

Voici les paroles, que nous chantons en coeur avec ma fille devant un bon verre d'eau glacée après cette journée rendue harassante par la chaleur qui règne sur Grenoble.

Lââm

Petite soeur

Petite Soeur,
Je connais ta peine et ta douleur,
Les places qu'elles prennent dans ton Coeur,
J'étais la même Petite Soeur,
Petite Soeur...

Je te vois regarder par la fenêtre,
Comme si c'était Moi, comme si j'étais dans ta tête,
Crois-moi, Petite Soeur, le silence et le froid,
Je connais par Coeur, j'y suis passé avant Toi !
Je te vois attendre, attendre que tourne ta chance,
Là je tends dans l'indifférence, hey,
Tu refais la liste de ce qu'il ne va pas,
Tout n'est pas si triste, tu te dis c'est déjà ça !

Petite Soeur,
Je connais ta peine et ta douleur,
Parce que j'avais la même dans mon Coeur,
C'est Toi et Moi, Petite Soeur, Toi et Moi, Petite Soeur...

Petite Soeur,
Je sais comme ça brûle, à l'intérieur,
J'ai eu le temps d'apprendre de mes erreurs,
C'est Toi et Moi, Petite Soeur, Toi et Moi, Petite Soeur...

Petite, essuie
Les larmes sur ta joue, la vie est ainsi,
Parfois on prends des coups,
Mais on se relève, plus forte et plus fière,
On s'accroche à ses rêves et on passe les frontières...

Petite Soeur,
Je connais ta peine et ta douleur,
Parce que j'avais la même dans mon Coeur,
C'est Toi et Moi, Petite Soeur, Toi et Moi, Petite Soeur...

Essuie tes larmes !
Pleurer ! Ca sert à quoi ?
La vie est ainsi ! Un jour, ça passera,
Passent les peines d'Amour, celles qui font douter de Soi,
Les mots, les discours...
Tout ça s'effacera !

Petite Soeur,
Je connais ta peine et ta douleur,
Parce que j'avais la même dans mon Coeur,
C'est Toi et Moi, Petite Soeur, Toi et Moi, Petite Soeur...

Petite Soeur,
Je sais comme ça brûle, à l'intérieur,
J'ai eu le temps d'apprendre de mes erreurs,
C'est Toi et Moi, Petite Soeur, Toi et Moi, Petite Soeur...

Petite Soeur,
Je sais comme ça brûle, à l'intérieur,
J'ai eu le temps d'apprendre de mes erreurs,
C'est Toi et Moi, Petite Soeur,
Petite Soeur...